Week-end de Pentecôte au Stelvio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Week-end de Pentecôte au Stelvio

Message  SamdeNeuch le Lun 19 Juin - 7:19

Bonjour,

Un petit post pour un compte rendu de virée le week-end de Pentecôte ; au menu : le col du Stelvio et les cols des Grisons et de Suisse centrale.

Les enfants et le chien casés, départ en duo le vendredi matin pour environ six heures de route : Neuchâtel – Interlaken – Zoug – Coire – Val Poschiavo ; peu d’autobeurk, passage par les lacs de Thoune et Brienz, premier (petit) col, le Brünig à 1’000m pour se mettre en jambes, la route est très sympa et viroleuse à souhaits, puis succession de petits lacs jusqu’à Lucerne et Zoug, ensuite on longe le sud du lac de Zürich, puis descente sur le Walensee et là commence les véritables paysages alpins. Traversée des Grisons avec deux cols, l’Albula (2315m) et la Bernina (2330m), puis arrivée dans le Val Poschiavo, petite vallée italophone Suisse, collée à la frontière avec l’Italie, proche de Bormio. Nous avions réservé pour deux nuits à l’Hôtel Le Prese, que tient mon ami Marcello, un ancien collègue. Petit coup de pub obligé : endroit magique les pieds dans l’eau, cuisine, service et chambres top, photo à l’appui… ;-)




   
Samedi matin, départ pour LA virée du week-end, le Col du Stelvio (2758m). J’en avais beaucoup entendu parlé et lu à ce sujet, et nous n’allions pas être déçus. ¾ d’heure pour rejoindre Bormio, station thermale et de sports d’hiver, puis commence la montée du col ; au début c’est plutôt doux de ce côté-ci, puis les virages commencent et les km défilent. Ce col ouvre le 1er juin chaque année et nous étions le 2, donc beaucoup de motards, de voitures de sports et surtout, beaucoup de cyclistes ! en général je ne les aime pas trop sur la route, je sais c’est un peu bête, mais ils vous ralentissent, circule à deux voir trois côtes-à-côtes, mais bon, ils ont bien le droit de rouler, donc ce n’est qu’un jugement de ma part, qui vaut ce qu’il vaut… Mais là, je dois leur tirer mon chapeau, car ce col n’est pas comme les autres, il est mythique pour beaucoup, et les voir arriver au sommet et se dire : je l’ai fait, et se tomber dans les bras, chapeau Mesdames et Messieurs !



Donc arrêt obligatoire au sommet pour les photos et admirer la vue, puis on enfourche la Pan pour la descente de l’autre côté, et là le sport commence : succession de virages en épingle, mais vraiment en épingle, et question pilotage faut être à son affaire, surtout avec la Pan en duo et chargé. Mais quel pied ! on est donc descendu dans la vallée pour le refaire dans l’autres sens, et la montée est encore mieux ! on arrive en haut bien « chaud » et là aussi, on se dit : FAIT ! un petit verre de blanc pour l’apéro (c’était midi) et on repart…
Retour à l’hôtel et encore un petit tour en train des Chemins de Fer Rhétique, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dimanche départ sous la pluie pour le Tessin, via la Bernina dans l’autre sens, l’Engadine, Saint-Moritz, le col de la Maloya et le lac de Côme. La pluie s’est vite arrêtée et lorsque nous sommes arrivés en Italie, il a fallu enlever les couches car la température est bien remontée. Belle virée d’environ 5 heures avant d’arrivée à Locarno, là notre petit rituel à chaque fois qu’on y va est de manger une gélati sur la Piazza Grande, là-même où se passe le Festival du Film de Locarno. Puis nuit dans un B&B aux portes des Centovalli.

Dans la nuit de dimanche à lundi a eu lieu de beaux orages et comme les prévisions météo l’annonçait, le lundi il a fallu prendre la route sous un déluge d’eau, il n’a plu qu’une seule fois entre Locarno et Berne….
Donc remontée du Tessin direction le nord par Bellinzone et l’autoroute du Gothard, sortie à Airolo pour la montée du Col (2106m), redescente pour prendre la direction des Cols de la Furka (2436m) et du Grimsel (2165m), au sommet de ses trois cols il faisait 4°C…. Je viens de monter les poignées chauffantes et je peux dire qu’elles ont fait leur effet, de même que les sous-couches thermiques…



   
Ensuite descente des vallées alpines jusqu’à Meiringen et Brienz pour prendre direction Berne et retour à la maison. Je conseille de prendre les rives nord des lacs de Brienz et Thoune, car leur partie sud sont parsemées de longs tunnels et pas digne d’intérêt.

Donc en résumé 4 jours de virées, 7 cols alpins, un peu plus de 1'200 km et la banane au retour 

Pour la moto, question « technique » : ST 1300 de 2007, 75'000 bornes au compteur, j’ai monté l’année passée un réhausseur de guidon Hélibar (j’avais souffert sans lorsque nous étions montés au TT de l’Ile de Man en 2015), monte récente de poignées chauffantes, GPS Tom Tom Rider 400, pneu Michelin PR4 av et ar (les meilleures à mon avis, surtout sous la pluie), chacun une valise pour les affaires personnelles, le top case pour les protections et une sacoche de réservoir pour les petits effets personnels. Prochaine modif’ nécessaire pour les longues distances : une selle confort…

A bientôt et bonne route !

SamdeNeuch

Messages : 9
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44
Localisation : Boudry / NE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Week-end de Pentecôte au Stelvio

Message  pan european le Mar 20 Juin - 16:19

Faudra que l'on se le fasse lors d'une prochaine visu en Suisse.

_________________
A+
Christian

Appel de phare d'une solo Pan European et d'un side K100LT+ Héchard.
Et pour tous savoir sur les 270 000 premier Km de ma 11, c'est là.
Le début de ma 13, c'est ici.
avatar
pan european
Admin

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 53
Localisation : Nogent sur Oise / France

http://honda.pan.euro.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum